Inspiration

C’était une longue journée d’été
Une journée chaude, ensoleillée
Petit bonhomme que j’étais
J’admirais un très beau figuier

Ses branches me semblaient caresser
La douceur d’un ciel bien perché
Des figues fleurs m’apparaissaient
Qu’un radieux soleil esquissait

La soif, l’appétit se melaient
Petites figues me narguaient
Mais sous cet arbre abandonné
Me semblait venir une idée

Sans jardinier pour l’arroser
Il a puisé, il a donné
Je peux moi aussi y arriver
Et sur cet arbre j’ ai grimpé

Je me souviens de ce bonheur
De la douceur de mon labeur
Aujourd’hui bien grand et pourtant
La même douceur m’habite autant

F.M